Livraddict

Logo Livraddict

11 juillet 2017

La trilogie Napolitaine

L'amie prodigieuse (tome 1) par Elena Ferrante


"Je ne suis pas nostalgique de notre enfance: elle était pleine de violence. C'était la vie, un point c'est tout: et nous grandissions avec l'obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile."
Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu'elles soient douées pour les études, ce n'est pas la voie qui leur est promise. Lila abandonne l'école pour travailler dans l'échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s'éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition.


     Lecture de l'énorme succès d'Elena Ferrante (c'est un pseudonyme). L'histoire se déroule dans les années 50, à Naples. c'est une époque et un lieu que l'on voit très rarement dans la littérature. Je ne connaissais absolument pas cet univers et j'avoue que j'ai été bluffée. La pauvreté et la violence sont le quotidien d'Elena et Raffaela (qu'on appelle Lenù et Lila ou Lina tout au long du roman), même si elles essayent, chacune à leur façon de se sortir de cette misère. Lila choisi d'épouser un riche commerçant, tandis que Lenù se plonge corps et âme dans les études.
     J'ai trouvé très facile de se plonger dans l'histoire, moi qui ai généralement du mal avec les débuts. L'intrigue est finement lancée. Au début, la narratrice Lenù reçoit un appel de Rino, le fils de Lila. Il explique que sa mère est partie, sans laisser de traces, pas même un cheveu. Et on ne sait rien de plus. Le flash-back commence, avec les souvenirs de la rencontre entre les deux enfants. Il faudra donc lire les quatre tome du roman-fleuve pour savoir ce qu'il est advenu de Lila. 



     Une chose qui prouve qu'un roman est bien écrit, c'est lorsque l'on a du mal à en sortir. Et avec cette histoire là, j'étais toujours surprise en levant le nez de mon bouquin de découvrir autre chose que le quartier Napolitain où se déroule l'histoire. J'ai trouvé l'immersion très très facile. Et oui, je parle vraiment d'immersion, car on ne peut pas seulement survoler une histoire comme celle-là, un monde comme celui-là. On est obligé.e d'en faire partie d'un manière ou d'une autre. 
      De nombreuses phrases sont très bien tournées et amènent à réfléchir, les descriptions sont justes, explicites et nous embarquent immédiatement dans l'Italie du milieu XIXème, les personnages sont touchants, on les connait tous plus ou moins bien même si j'ai du, au début, me référer régulièrement au début du bouquin pour resituer qui est le fils/la fille/la femme/la sœur/le frère/le mari de qui.

     Toutes les relations semblent malsaines et étudiées, contrôlées même par les rois de la cité (autrement dit les riches commerçants). Les habitants du quartier passent leur temps à se livrer une guerre, basée sur des actes passés, sans chercher à arranger les choses. En ce qui concerne Lila et Lenù, c'est un peu différent. J'ai eu l'impression d'assister à un rapport dominante/dominée qui n'est pas sans rappeler les pervers narcissiques (j'ai été fortement marquée par le film Respire de Mélanie Laurent). Lila impose ses règles à Lenù, en sachant pertinemment que cette dernière va l'écouter et lui obéir. Du point de vue d'Elena, on sent qu'elle ne peut pas se passer de Lila et qu'elle cherche à tout prix à lui ressembler, à lui faire plaisir. En grandissant, leur relation évolue mais Lenù continue à se comparer à son amie, se trouvant moins belle, moins intelligente, moins forte. Elle semble faire passer les ambitions secrètes de son amie pour les siennes, en cherchant à être sans cesse première de la classe. 


As usual, je vous conseille de le lire, et si possible en italien (je suis une fervente défenseure des livres et films en VO, pour ne pas dénaturer l'oeuvre, même si je ne parle pas un mot d'Italien et l'ai donc lu en français) pour vous forger votre propre avis et si vous le souhaitez, venir en discuter ! Bonne soirée à tous. 💛

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire